L'histoire d'une société qui rencontre des pourris

En 2007, j'ai crée une société, j'ai piétiné et testé beaucoup de recettes, toutes aussi miraculeuses les unes que les autres, comme tous ceux qui cherchent à compléter leur revenu depuis leur domicile.

En 2009, j'ai décidé de créer mon petit truc à moi, avec ma communauté.

En 2011, la demande était telle que j'ai fait le choix de prendre d'autres travailleurs à domicile comme moi, en tant qu'associés dans ma SARL.

2012 et 2013 ont été les années les plus noires de ma vie.

Les tous premiers associés que je rentrais, sont restés suffisamment longtemps pour avoir accès à l'ensemble des données confidentielles de l'entreprise, mais pas jusqu'à la signature officielle des documents.

C'est ainsi que Nathalie et Brigitte en particulier ont depuis décidées de m'enterrer vivant.

L'affaire est en justice depuis de longs mois, mais le fait qu'ils ont volé mon fichier de 80 000 prospects pour me salir, a tellement impacter mon chiffre d'affaires, que la société n'est plus viable.

Et contrairement à ce que Nathalie Pagé raconte de son côté, voici une preuve que mon fichier a été volé. Ce mail m'a été remonté par un de mes 80 000 prospects qui ne connaissait pas du tout Brigitte !

Leur plan a très bien fonctionné, puisque mon chiffre a continué de chuter...

45 000 € hors taxes encore en 2012...

15 000 € hors taxes en 2013...

Mort et enterré vivant en 2014 !

Ces gens ont ruiné mon rêve, mon gagne-pain, et le rêve de tous les associés qui m'ont fait confiance.

Je passe les détails sur le contrôle répression des fraudes suite à dénonciation, de la réclamation de 300 000 € aux prud'hommes, et sur la gangrène apportée au sein de mes propres associés.

Voici quelques extraits du courrier adressé au procureur de la république le 17 juillet 2012 :







Vous voyez que l'affaire est grave, et pourtant aujourd'hui en février 2014, toujours pas jugée !

Notre Site est donc fermé


Stéphane Bride-Bonnot,
http://www.stephane-bride-bonnot.com/